5 bonnes raisons d’arrêter le papier toilette et comment s’en passer

Le papier toilette est aujourd’hui un produit indispensable dont nous n’imaginerions pas nous passer. Pourtant ce n’est pas la meilleure solution et cela à plusieurs niveaux. Voyons ensemble 5 raisons pour lesquelles il vaudrait mieux s’en passer et comment le remplacer.

Les inconvénients du papier toilette

Le papier hygiénique est une invention qui nous vient de Chine. Avant son apparition, les humains que nous sommes utilisaient des feuilles de végétaux, des bâtons, des pierres ou encore des peaux de bêtes pour s’essuyer. Vu comme ça, on pourrait se dire que le papier toilette que nous connaissons aujourd’hui n’est peut-être pas si mal… En France, le papier toilette ne se démocratise qu’après la seconde guerre mondiale et on le trouve dans tous les foyers dès 1950. Il remplace alors l’utilisation de papier journal qui était courante avant ça. On peut se dire que le papier toilette a permis une amélioration du confort, et pourtant tout n’est pas si rose…

Le papier toilette n’est pas écologique

Si le papier hygiénique est peu coûteux à l’achat, on ne peut pas en dire autant de son coût écologique. À notre époque, un français utilise une centaine de rouleaux de papier toilette par année et dépense d’une vingtaine d’euros à plus de 80 euros par an, en fonction de la qualité du produit. Chaque année, pas moins de 10 millions d’arbres sont abattus pour la production de papier toilette. En plus de la déforestation, il faut ajouter le coût en eau et l’utilisation de produits chimiques polluants pour fabriquer le papier hygiénique.

Les fabricants utilisent du chlore pour blanchir le papier et lui donner un aspect plus hygiénique. On note aussi l’utilisation de colorants pour certains modèles et de phtalates, que l’on suspecte d’être des perturbateurs endocriniens.

Si vous pensez que le papier toilette recyclé est plus innocent, détrompez-vous. Bien-sûr il évite d’abattre des arbres, mais il peut tout de même contenir des produits comme le Bisphénol A, qui est un perturbateur endocrinien. Pour éviter ce problème, certaines personnes se sont lancées dans une démarche zéro déchet et choisissent d’utiliser du papier toilette lavable. Ce papier toilette réutilisable est fabriqué en tissu. Il ne produit certes pas de déchet, mais tout le monde n’est pas prêt à franchir le cap…

Le papier toilette est irritant pour la peau

Comme nous venons de le voir, le papier hygiénique est souvent rincé au chlore pour apparaître bien blanc. Ce produit peut être très irritant pour la peau et pour les muqueuses. Les personnes les plus sensibles peuvent même souffrir d’inflammation ou de problèmes de peau à force d’utiliser du papier toilette. N’oublions pas non plus les personnes allergiques au papier hygiénique et qui souffrent de démangeaisons et d’irritations génitales. L’utilisation de papier toilette, si elle est trop insistante peut aussi provoquer des fissures anales et des hémorroïdes.

Utiliser du papier toilette n’est pas si hygiénique que ça

En effet, le papier hygiénique porte bien mal son nom… Pensez-y, pourriez-vous vous laver en utilisant uniquement du papier ? La plupart des personnes répondront que non et préféreront une bonne douche ou un bon bain. Alors pourquoi se satisfaire de cette solution à chaque passage dans les wc ? Nous en avons pris l’habitude depuis l’enfance, et certains diront que c’est un aspect culturel qu’on ne peut pas changer. Des arguments qui n’en sont pas vraiment… Actuellement, on compte 70% de la population mondiale qui utilise l’eau et non le papier dans les toilettes. Dans les pays d’Asie et dans les pays arabes, la solution du rinçage, plus hygiénique est préférée au fait de seulement s’essuyer avec du papier. Alors pourquoi ne pas appliquer une solution qui semble être bénéfique à tant de personnes ?

En vous essuyant, vous étalez les bactéries

Le fait de s’essuyer après avoir fait la grosse commission ne nettoie pas, mais étale les bactéries de l’anus. C’est un problème qui peut provoquer des infections urinaires chez les femmes.

Le papier toilette trop épais peut boucher vos wc

Et oui, il ne faut pas oublier la santé de nos toilettes ! Choisir un papier hygiénique très épais ou même utiliser trop de papier en une fois peut entrainer l’obstruction de l’évacuation. Si cela se produit, il faudra y remédier sans attendre, en utilisant l’une de ces techniques pour déboucher les wc.

Nos solutions pour se passer de papier toilette

Le wc japonais la solution la plus évidente

Le système de jet d’eau pulsé dans les toilettes est la solution la plus hygiénique en ce qui concerne l’utilisation des wc. Ce n’est pas pour rien qu’elle est si populaire dans un pays comme le Japon, où l’hygiène personnelle tient une place si importante.

Ce qui peut inquiéter avec les toilettes à la japonaise, c’est le prix. Heureusement il existe des tas de possibilités dont certaines sont très bon marché. S’offrir un système de wc japonais en respectant un budget serré est tout à fait possible. Vous pouvez trouver des systèmes à monter sous la lunette de vos toilettes ou des abattant de wc japonais pas chers qui s’installent en quelques minutes.

Pour plus de confort, vous pouvez vous tourner vers les abattants de wc japonais électriques ou vers les wc japonais complets. Ces derniers proposent le lavage à l’eau chauffée, le séchage, mais aussi des programmes de massage, la désodorisation et encore bien plus d’options high-tech à découvrir ! Découvrez tous les modèles de WC Japonais.

On peut penser qu’utiliser de l’eau pour se nettoyer aux toilettes n’est pas très écologique. Pourtant, si on compare l’utilisation d’un jet d’eau pour se laver les fesses et la quantité d’eau utilisée pour la fabrication de rouleaux de papier toilettes, il n’y a pas photo. L’utilisation normale d’un bidet utilise 0,6 L d’eau, tandis que la fabrication d’un rouleau de papier toilette nécessite 168 L d’eau. À cela on ajoute aussi la pollution engendrée par l’utilisation de chimiques comme le chlore et les colorants.

La douchette wc, la solution bon marché

Les douchettes wc permettent de se laver après avoir utilisé les toilettes et sont généralement bon marché. Il s’agit d’une tête de douchette qu’on relie à l’arrivée d’eau des toilettes et qui s’utilise avec une gâchette. Ce système est peu coûteux et a l’avantage de pouvoir s’utiliser aussi pour l’entretien de la cuvette.